Le temps est à l'urgence

Publié le par L'équipe graines d'espoir

Nous venons de recevoir des nouvelles récentes de l’orphelinat. Le temps est à l’urgence. Mi-juin un gros orage porté par des vents d’une violence extrême et chargé de grêlons s’est abattu sur la région et a provoqué de nombreux dégâts à Béthanie.

.

-         Les plus vieux arbres ont perdu leurs branches, celui de l’entrée a même été déraciné. Six arbres fruitiers ont subi le même sort.

-         Plusieurs tôles du toit protégeant les containers de la réserve se sont envolées.

-         Le portail d’entrée de Béthanie a plié sous le poids du vent, celui d’accès aux container n’a pas tenu le coup.

-         Le mur d’enceinte de l’école maternelle s’est écroulé sur une dizaine de mètres.

-         Le WC en tôle du PMI a perdu son enveloppe.

-         Toutes les installations en construction de paille ont beaucoup souffert. La séparation de séko entre le PMI et la maison des expatriés est tombée.

-         Le toit du château d’eau a failli s’envoler risquant d’endommager les groupes électrogènes qui se trouvent en-dessous.

 

L’heure est donc à l’urgence. Il est impératif de réparer, reconstruire, consolider tous ces dégâts avant l’arrivée de prochains orages. C’est la saison des pluies et comme vous le savez tous, avec le changement climatique, nous ne savons pas à quoi nous attendre !

 

Les réparations et réfections vont entraîner des dépenses supplémentaires. Face à cette situation, Graines d’espoir a décidé de verser les fonds récoltés pour la construction du boukarou pour contribuer aux travaux de reconstruction.

En septembre, Benjamin et Julie partent pour un mois au Tchad. Benjamin se consacrera aux travaux et Julie aux soins des enfants.


Tous les dons sont les bienvenus !

 

Publié dans L'association

Commenter cet article