Ils créent une association pour aider les pays d'Afrique

Publié le par L'équipe graines d'espoir

 SAINT-DENIS-SUR-SCIE


Deux enfants du pays ont créé "Graines d'espoir" afin de répondre aux besoins d'un orphelinat tchadien et pour venir en aide à des pays africain.


En dernière année à l'école d'infirmière, Julie Plouard est partie en août 2006 travailler, en tant que bénévole volontaire, au sein de l'orphelinat Béthanie au Tchad. A son retour, avec son cammarade Benjamin Fleury, cultivateur dans ce même village, ils décident de créer l'association "Graines d'espoir" afin de répondre aux besoins de l'orphelinat et en général pour venir en aide aux pays d'Afrique.
" J'ai travaillé sur un centre de protection maternelle de plus de 200 enfants de 0 à 2 ans, où nous hospitalisions dans des conditions difficiles les cas les plus graves. Ce fut l'évènement déterminant qui a déclenché chez nous l'idée d'aider ces gens dans le respect de la dignité humaine, d'une façon directe ou indirecte"  confie Julie Plouard.

Les Statuts "Vous pouvez me donner ou déposer en mairie de Saint-Denis vos médicaments, je les trierai... Mais aussi des vêtements ou du matériel scolaire, tous les deux ans un camion part là-bas" précise l'intéressée.

Depuis peu les statuts de l'association "Graines d'espoir" ont été accéptés par la Préfecture. Le siège est au domicile de Julie Plouard Hameau du Bosmelet à Saint-Denis-sur Scie, Benjamin Fleury y étant le trésorier.

"Nous sommes actuellement en contact avec M. Ramdibison, qui réside à Madagascar et nous souhaitons venir en aide à un groupement dans un village de Mangily (au sud de Madagascar), c'est une autre action que nous préparons"  lance Julie.
Pour expliquer les conditions de vie déplorables, en particulier au Tchad, l'association dispose d'un diaporama, il sera projeté lors des réunions.

Les Actions : L'association se rendra en septembre à Madagascar pour mettre en place des actions au niveau de la santé mais aussi dans le milieu agricole pour le développement rural.
En novembre 2007 nous prévoyons de nous rendre à nouveau au Tchad pour les mêmes raisons. Pour venir en aide aux pays d'Afrique l'association prevoit sa première soirée à la salle des fêtes de Saint-Denis le 10 février.
Claire Fleury du conseil municipal peut vous guider pour la remise des dons.

Article paru dans le quotidien LE PARIS NORMANDIE du 31 janvier 2007
 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article