L'orphelinat au milieu des combats...

Publié le par L'équipe graines d'espoir

La situation est très critique pour l'orphelinat Béthanie se situant en périphérie de N'Djaména où se déroule depuis 3 jours combats,  pillages et d'affreux actes de violences risquant de laisser de nombreux enfants sans famille.

Ce samedi 2 février nous avons eu des nouvelles de l’équipe de l’orphelinat Béthanie au Tchad.

 

 

 

Actuellement 8 expatriés franco-suisses sont présents sur l’orphelinat : Sybille et Jean Manuel qui ont la direction de l’orphelinat avec leurs deux enfants Léa et Thomas ; Jean-Philippe et Cécile les infirmiers ; Rosy l’assistante sociale ; Frédéric le comptable et Jean-Pierre Burkhart Président et fondateur de l’association Betsaleel qui avait rejoint l'équipe pour quelques jours afin de régler des problèmes administratifs.

 

 

 

Sur les 50 enfants recueillis au sein de l'orphelinat seulement 17 sont toujours présents dans ses murs. Suite aux derniers événements les plus grands enfants ont été placés en urgences dans leur famille  le vendredi 1 février 2008.

 

 

 

Pour le moment, en accord avec l’ambassade de France et l’armée Française, l’équipe franco-suisse a décidé de ne pas être rapatriée. Ils ont fait ce choix car ils ne veulent laisser les 17 orphelins encore présents sur l'orphelinat et les enfants hospitalisés au sein de la PMI. Cependant en fonction des événements à venir leur retour en France pourrait être imminent.

 

 

Nous restons en contact avec eux et vous donnerons des nouvelles des enfants et de l’équipe.

Publié dans L'association

Commenter cet article