Présentation des expatriés (2)

Publié le par L'équipe graines d'espoir

Cécile et Jean-Philippe (Infirmiers)

C-cile-et-Jean-Phi.jpg

Bonjour à tous,
 

 
Tout d’abord faisons les présentations : nous sommes un couple d’infirmiers Jean-Philippe 31ans et moi Cécile 28ans. Nous nous sommes engagés pour une mission de 2ans à Béthanie et ça fait déjà 11mois que nous sommes sur le terrain.

 

Jean-Phi s’occupe de la santé de tous les enfants de l’orphelinat et moi je suis affectée au PMI (centre de Protection Maternelle Infantile).

 

Au PMI nous avons 3 demi-journées de consultations où nous donnons des conseils alimentaires et nous distribuons du lait pour ceux qui en ont le plus besoin. Les jours de consultations Jean-Phi est présent ainsi qu’Obed un infirmier Tchadien et parfois Sybille  vient également nous aider.

 

 Nous avons la possibilité d’hospitaliser 16 enfants souffrant de malnutrition, on les réhydrate, on les traite (car comme ils sont plus faibles ils ont souvent une pathologie associée) et on les réalimente progressivement tout en éduquant les mères qui sont en général très jeunes…. Puis quand ils ont bien grossit et qu’ils vont bien ils rentrent à domicile et on continue à les suivre en consultation.

 

Actuellement les enfant de l’orphelinat sont en bonne santé ce qui permet à Jean-Phi une fois ses traitements donnés de venir donner un coup de main au PMI qui comprend exceptionnellement 17 enfants car nous avons reçu des triplées ,3 petites filles de 1,8kg, 1,4kg et 1,2kg ainsi qu’une petite prématurée de 1,100kg.

 

Notre grande difficulté c’est qu’il n’y a pas de médecin mais il est bon de pouvoir se concerter Jean-Phi, Sybille et moi pour choisir la thérapeutique la plus appropriée.

 

Nous manquons aussi cruellement de matériel médical mais ici, en plus d’une leçon de vie humaine, nous apprenons aussi le système D ce qui sera toujours utile pour la suite.

 

Le chemin n’est pas toujours facile, il est dur physiquement au niveau du climat mais aussi psychologiquement car nous sommes confrontés à la mort et quand elle touche des enfants c’est révoltant.

 

Nous avons la chance d’être ensemble, c’est ce qui fait notre force et les enfants nous apportent beaucoup d’amour, de câlins et de rires et parfois de timides sourires sur un visage où les joues se remplument et ça c’est le plus beau des cadeaux…

 

 Merci pour votre soutien.

 Cécile et Jean-Philippe.

Publié dans Tchad 2007

Commenter cet article